Les Bushmen Nharo sur le point d’être expulsés

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Femme bushman, Réserve du Kalahari, Botswana, 2004. © Stephen Corry/Survival

Femme bushman, Réserve du Kalahari, Botswana, 2004. © Stephen Corry/Survival

Selon le quotidien botswanais The Voice, les Bushmen Nharo vont être expulsés de leur territoire – Xanagas – situé dans le district de Kgalagad, au sud-ouest du Botswana.

Les Bushmen se disent prêts à résister à cette expulsion.

Xase Tuxwa, né à Xanagas en 1937, a déclaré aux journalistes : ‘Nous sommes nés et avons grandi ici, mais les fermiers sont arrivés et ont érigé des barrières autour de notre propriété, puis on nous a ordonné de quitter les lieux’.

Leurs craintes ont été confirmées lorsqu’ils ont appris que Eric Molale, secrétaire permanent du président avait acheté la terre d’une ferme voisine; leur expulsion a été annoncée peu de temps après.

Molale est également directeur de la compagnie Debswana, une joint-venture entre le gouvernement botswanais et le diamantaire De Beers, premier producteur mondial.

En 2002, les Bushmen du Kalahari avaient été violemment expulsés de leur territoire dans la Réserve du Kalahari central. A cette époque, Molale était secrétaire permanent du ministère du gouvernement local.

Pelaelo Lucas, résident de Xanagas, a déclaré : ‘Depuis l’arrivée de ce monsieur Molale… notre vie à Xanagas est devenue un enfer’.

‘Nos enfants sont forcés de fréquenter l’école primaire qui se trouve ici et lorsque nous serons tous expulsés ils devront rester entre les mains des fonctionnaires’.

Molale a refusé d’émettre tout commentaire.

Lire cette actualité en ligne

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>